Buy & sell race cars, rally cars, transporters, trailers & parts.

Connaught Competition Engines

£ POA

1981 Ferrari 512 BB/LM - SOLD

sign up

This is now SOLD. Search for similar items.

Description:

1981 Ferrari 512 BB/LM

 

  • One of 25 Ferrari 512 BB/LMs built, and one of only five to race the 24 Hours of Le Mans twice in period
  • Ferrari Classiche certified with matching numbers engine
  • One of the most original 512 BB/LMs remaining, nearly untouched from Le Mans 1984
  • Remained with the original owner for 33 years and was displayed for over two decades in the Collezione Maranello Rosso
  • Eligible for the prestigious Le Mans Classic and Goodwood Festival of Speed.

Please note that this lot is sold on a Bill of Sale.

In the early-1980s, the 512 BB/LM was Ferrari’s ticket back into endurance sportscar racing. Replacing the 365 GT4/BB, the 512 BB/LM was equipped with a larger 5.0-litre, DOHC, flat-12 engine, capable of generating 550 horsepower. These engines had twin overhead camshafts per bank and this unique feature allegedly led, according to legendary Ferrari engineer Mauro Forghieri, to the creation of the “BB” acronym. Often associated with “Berlinetta Boxer”, in this context “BB” stands for “Berlinetta Bialbero”, Italian for dual camshaft.

Chassis number 35529 was purchased on 13 January 1981 directly from Ferrari by Fabrizio Violati’s Scuderia Bellancauto. It was supplied as a rolling chassis with a purchase price of 63,250,000 Italian lire. The chassis was assembled under the watchful eye of Ferrari’s Assistenza Clienti division at Scuderia Bellancauto’s workshop in Rome and completed in April 1981.

The car is one of 16 BB/LM Series Three competition cars built between 1980 to 1982. Several BB/LMs entered private collections but this example was purpose-built for competitive endurance racing. Chassis number 35529 made its racing debut on 26 April 1981 at the Monza 1,000 Kilometres, driven by Violati, Maurizio Flammini and Spartaco Dini. Sporting race number "15", the trio finished first in their class.

Chassis number 35529 would race under Violati, Flammini and Duilio Truffo at the 24 Hours of Le Mans in 1981, bearing number "45" on its livery. Unfortunately, they were forced to withdraw due to transmission issues. On 28 June 1981, the car competed at the Enna 6-Hours, with Violati and Truffo taking the Ferrari to place 5th overall and another 1st in class victory. On 19 September 1982, the pair raced again in the Mugello 1,000 KM race, crossing the finish line in 10th overall position and taking a third class victory.

When the 1984 24 Hours of Le Mans approached, the 512 BB/LM was racing under Bellancauto racing team colours and was recognised as a highly competitive car. Driven by Marco Micangeli, Roberto Marazzi and Dominique Lacuad as number “27”, there were high expectations. Unfortunately, the car was side-lined after six hours of racing due to gearbox issues. Finally on 19 September 1984, Maurizio Micangeli, Marco Micangeli and Cristiano del Balzo co-drove at the Imola 1,000 Kilometres, yet were forced to bow out after lap 91 due to engine failure.

In June 1985, Violati raced chassis number 35529 for the final time at the Ferrari Club Italia meeting in Alessandria, Italy. It was then inducted into the Collezione Maranello Rosso museum in San Marino on extended display, where it remained for 23 years. The car transferred to the Collezione’s new museum in Rimini, Italy, where it remained for seven more years.

Having recently gone through Ferrari Classiche’s certification process, this highly original 512 BB/LM is now presented with its Red Book confirming it retains its matching numbers engine and correct-type transmission. Further, the car is presented with an extensive history file, including copies of the original Ferrari invoice for the chassis, technical specification documents, invoices for mechanical components, the Carrozzeria Auto Sport quote for the body and various digital historic photographs.

As one of the most original and well-documented 512 BB/LMs with one-off bodywork, chassis number 35529 is highly eligible to be enjoyed by its next caretaker on either the racetrack or preservation concours field.

---

Une des 25 Ferrari 512 BB/LM produites, et l'une des cinq ayant couru deux fois aux 24 Heures du Mans à l'époque

Certifiée Ferrari Classiche avec moteur d'origine ("matching numbers")

Une des 512 BB/LM les mieux préservées d'origine, pratiquement intouchée depuis Le Mans 1984

Restée 33 ans chez son premier propriétaire, exposée pendant plus de 20 ans dans la Collezione Maranello Rosso

Éligible pour Le Mans Classic et Goodwood Festival of Speed

Au début des années 80, la 512 BB/LM a permis à Ferrari de revenir en championnat d'endurance. Remplaçant la 365 GT4/BB, la 512 BB/LM était équipée d'un plus gros moteur 12-cylindres à plat 5 litres, capable de développer 550 ch. Ce moteur était doté de deux ACT par banc ce qui, d'après le célèbre ingénieur Ferrari Mauro Forghieri, aurait entraîné la dénomination "BB". Souvent associée à "Berlinetta Boxer", "BB" signifie dans ce contexte "Berlinetta Bialbero" ("double arbre" en italien).

Cette voiture, châssis 35529, a été achetée le 13 janvier 1981 directement chez Ferrari par la Scuderia Bellancauto de Fabrizio Violati. Elle a été livrée sous la forme d'un châssis roulant, au prix de 63 250 000 lires italiennes. Ce châssis a été assemblé à l'atelier de la Scuderia Bellancauto, à Rome, sous l'œil attentif du service Assistenza Clienti de Ferrari, et terminé en avril 1981.

Cette voiture fait partie de 16 BB/LM Série 3 de compétition fabriquées entre 1980 et 1982. Plusieurs BB/LM ont intégré des collections privées, mais cet exemplaire a été réalisé spécialement pour la course d'endurance. Il a fait ses débuts en compétition le 26 avril 1981, lors des 1000 Km de Monza, entre les mains de Violati, Maurizio Flammini et Spartaco Dini. Portant le numéro 15, l'équipage est arrivé troisième de sa catégorie.

Piloté par Violati, Flammini et Duilio Truffo, ce châssis n°35529 a participé aux 24 Heures du Mans 1981 sous le numéro 45. Malheureusement, la voiture a dû abandonner à cause de problèmes de transmission. Le 28 juin 1981, elle a pris part aux 6 Heures d'Enna, donnant l'occasion à Violati et Truffo de s'adjuger une autre victoire de catégorie, avec une cinquième place au classement général. Le 19 septembre 1982, les deux hommes se sont retrouvés aux 1000 Km du Mugello, terminant dixièmes au classement général et troisièmes de leur catégorie.

Lors des 24 Heures du Mans 1984, cette 512 BB/LM a été engagée sous les couleurs de l'écurie Bellancauto. Considérée comme une machine très compétitive, elle a été confiée à Marco Micangeli, Roberto Marazzi et Dominique Lacaud et, portant le numéro 27, elle a fait l'objet de réels espoirs de succès. Malheureusement, elle a été contrainte à l'abandon au bout de six heures de course à cause de problèmes de boîte de vitesses. Enfin, le 19 septembre 1984, Maurizio Micangeli, Marco Micangeli et Cristiano del Balzo ont disputé ensemble les 1000 Km d'Imola mais ont dû abandonner au 91e tour sur bris de moteur.

En juin 1985, Violati a couru pour la dernière fois avec ce châssis 35529 au meeting du Ferrari Club Italia à Alessandria (Italie). La voiture a ensuite intégré le musée de la Collezione Maranello Rosso, à San Marin, où elle est restée exposée pendant 23 ans. Elle a ensuite été transférée dans le nouveau musée de la Collezione à Rimini, où elle est restée pendant encore sept ans.

Ayant fait récemment l'objet d'une certification par Ferrari Classiche, cette 512 BB/LM très bien préservée d'origine est vendue avec le "Red Book" qui confirme qu'elle est équipée de son moteur d'origine ("matching numbers") et d'une transmission du type adéquat. Par ailleurs, elle est accompagnée d'un dossier historique conséquent qui comporte des copies de la facture de vente Ferrari pour le châssis, des documents techniques, des factures de composant mécaniques, le devis de la Carrozzeria Auto Sport pour la carrosserie, et diverses photos historiques numérisées.

Avec sa carrosserie unique, cette 512 BB/LM est une des mieux préservées et une des mieux documentées qui soit. Entre les mains de son nouveau propriétaire, elle est aujourd'hui éligible pour les évènements historiques les plus prestigieux, qu'il s'agisse de concours ou d'épreuves de compétition.

 

For more photos and for details on how to bid please follow the link below.

 




Website:

https://rmsothebys.com/en/auctions/jg21/the-guikas-collection/lots/r0025-1981-ferrari-512-bblm/1074466